"Se faire assister pour mieux se défendre grâce à une avocat spécialisée dans l'évaluation des traumatismes crâniens".

Parmi les victimes, dont l’indemnisation est particulièrement délicate, figurent les traumatisés crâniens. Le médecin et l’avocat de la victime d’un traumatisme crânien doivent avoir étudié, de manière approfondie, ce handicap et ses répercutions dans la vie de la victime et celle de son entourage.

En effet, trop souvent, par méconnaissance des particularités de ce traumatisme, une partie des séquelles est ignorée ou imputée à un état antérieur ou à une particularité de la personnalité du traumatisé.

Ainsi pour que ce préjudice qualifié d’invisible soit pris en compte, il convient, non seulement d’établir la réalité du traumatisme survenu, mais encore d’obtenir un examen spécifique de la victime mettant en évidence les troubles apparus à sa suite.

Il est très important si vous avez subi un choc à la tête, avec ou sans perte de connaissance, de l’indiquer au médecin intervenant immédiatement après l’accident, et d’en rappeler l’existence à ceux qui interviennent ensuite. Car les lésions peuvent être infimes pour les traumatisés crâniens légers, et ne pas être décelées par les premiers examens pratiqués (radio et IRM). Certaines lésions ne se révélant qu’après plusieurs mois ou années.

L'avocat sollicitera des provisions très rapidement afin de faire face aux coûts des tierces personnes et des moyens matériels nécessaires rapidement à la charge de la victime et de sa famille.

Des provisions peuvent être très rapidement obtenues dès que les circonstances de l’accident sont connues. Certaines fausses informations sont données aux victimes indiquant qu’elles ne pourraient obtenir des provisions avant la consolidation, c’est une erreur fondamentale, l’état de la victime permet d’obtenir très rapidement et souvent des provisions substantielles, en raison de la nécessité d’aide à la personne d’aménagement du logement etc…

Votre avocat spécialiste demandera une mission d’expertise spécifique longue, détaillée, envisageant en détail l'intégralité des handicaps générés par votre traumatisme crânien. Cette mission est établie par des magistrats, médecins neurologues et avocats spécialistes de victimes.

Victime traumatisme crânien Lille

L'avocat exigera un expert neurologue associé à des sapiteurs (Ophtalmologues, ORLs, orthopédistes, …). L'expertise par un ergothérapeute, chez la victime, lorsqu’elle est consolidée est indispensable dans les traumatismes grave pour évaluer le nombre d’heures nécessaires pour pallier l’absence d’autonomie de la victime. L’ergothérapeute rend un rapport circonstancié et vient à l’expertise avec le médecin-conseil de la victime et l’avocat.